• Un petit animal attendrissant...

    LE HÉRISSON

     

    AVRIL : le petit hérisson d'Europe

     Venu de loin..

    Animal venu de la préhistoire, le hérisson est apparu il y a 60 millions d'années. C'est pourquoi il a une tête allongée, un cerveau peu développé, une vue basse mais un bon odorat ! Il est aussi plantigrades, c'est-à-dire qu'il s'appuie sur la plante des pieds pour marcher...

     

    Comment le reconnaît-on ?

    Il ressemble aux musaraignes et aux taupes : il a un corps ovale, un museau allongé... On le confond parfois avec le porc-épic pourtant beaucoup plus grand ! Doté de grands yeux qui ne lui servent pas à grand chose, il se sert de son odorat et de son excellente ouïe. Ses 5 doigts à chaque pieds lui permettent de creuser des abris, tandis que ses milliers de piquants de quelques centimètres lui servent de défense quand il se roule en boule. Un muscle érectile permet de diriger ces poils durs... Ainsi, en temps de repos, ceux-ci sont disposés vers l'arrière.

     

    Hérisson se sentant en danger...

     

     

    Sa vie

    Solitaire, il est actif le soir et à l'aube, on le considère donc comme un animal crépusculaire, voire nocturne ; il chasse donc le soir et dort le jour. Possédant une vue assez faible, il détecte sa nourriture sans la voir, à l'aide de son ouïe fine et de son odorat développé. Immunisé contre les venins de serpent, il lui arrive d'ajouter ceux-ci à son menu !

    L'hiver, le hérisson "hiberne" : il se met en léthargie jusqu'au printemps, en avril, dans un grand nid avec des feuilles (mousse...) sous un tas de bois, ou un buisson, ou un terrier. Mais dès que la température baisse en dessous de 2° C, il se réveille afin de ne pas finir congelé !

     

    Le saviez-vous ?

    En se déplaçant, le hérisson fait énormément de bruit ! Ses prédateurs naturels sont le hibou et le renard.

     

    Reproduction

    Une fois réveillé, il parcours un long chemin pour trouver une partenaire. La saison de rut (saison des amours) dure jusqu'en septembre. En moyenne, les naissances ont lieu l'été, et chaque femelle peut être en gestation 2 fois par an, chacune durant 40 jours. Une femelle peut avoir 2 à 6 petits qu'elle allaite pendant 2 mois. Heureusement, à ce moment-là, les petits ont des piquants tout mous, recouverts d'une peau, pour ne pas blesser leur mère. Une fois sevrés, ils quittent leur mère et deviennent adultes. Ils commencent à se reproduire à l'âge d'1 an.

     

     Le menaçant menacé !

    Il y a beaucoup de sous-espèces, notamment une, importée par des Anglais en Nouvelle-Zélande, qui cause des dégâts à la faune car elle est en concurrence avec les animaux locaux !

    Ceci dit, il est menacé donc par conséquent, protégé par l'arrêté du 23 avril 2007 qui interdit de le capturer, de le chasser, de le transporter, de le détruire, de le commercialiser, en tout cas en France.

    Il n'est plus chassé mais le développement des voitures et les produits chimiques nuisent à sa vie ! Il trouve moins d'abris il se réfugie donc dans les jardins, et se fait écraser à la moindre rue traversée ! La cause : son instinct naturel ! Eh oui, quand les phares des voitures l'éclairent, il se roule en boule au lieu de s'enfuir.

    AVRIL : le petit hérisson d'Europe

    Pour essayer de diminuer les accidents de la route, on peut aménager les carrefours dangereux situés près d'une rivière ou d'un bois en installant des passages souterrains. Déjà fait sur certaines autoroutes !!

    Il peut aussi être empoisonné en mangeant tout simplement une limace intoxiquée car celle-ci a mangé des granulés anti-limaces. Le poison est accumulé dans son foie, dans la couche de graisse qui permet au hérisson de survivre l'hiver ! Ainsi, n'ayant pas l'énergie nécessaire pour se réveiller de sa léthargie, il meurt.

    C'est pourquoi, pour le protéger, il faut utiliser des méthodes de culture respectueuses de l'environnement !

     

    La LPO nous aide aussi à protéger le hérisson !

     

    tableau : comment protéger le hérisson ?

     

    Construisez un abri !

    Non exigeant, le hérisson se satisfait avec une simple caisse à l'envers, couverte de feuilles et avec une entrée. Son terrier traditionnel ressemble à ça :

     

    Alors, ensemble, protégeons le hérisson !


    2 commentaires
  • Le magnifique

    petit panda roux

     

    De nature fuyante, on ne le connait que très peu à l'état sauvage... D'ailleurs son nom chinois veut dire "renard de feu".

     

    MARS : Le mignon panda roux

    A quoi ressemble t-il ?

     

    Physiquement, il est différent du panda géant, ressemblant plus à un raton laveur. Sa large tête est surmontée d'oreilles obliques ressemblant à celles des félins. Son pelage est épais et doux et varie selon les parties du corps (sur son dos, il est généralement plus foncé). Sa queue, comme le raton-laveur présente des anneaux de couleur fauve et crème.

     

     

    Le saviez-vous ?

    Possédant des pieds plantigrades, il est maladroit au sol : la plante de ses pieds repose entièrement dessus ! Heureusement il reste très agile dans les arbres étant un excellent grimpeur, car doté de griffes rétractiles permettant une prise parfaite...

     

     

    Pas très nombreux dans sa famille...

    Unique représentant des Ailuridés, il existe deux sous-espèces :

    - L'Ailurus fulgens fulgens vit dans les forêts de l'Himalaya.

    - L'Ailurus fulgens styani se rencontre plus généralement en Chine et a un pelage plus foncé que son compagnon himalayen.

     

    Comment vit-il ?

    C'est un mammifère herbivore, arboricole qui vit seul, ou en couple dans les arbres des forêts montagneuses de bambous, sa nourriture favorite. Être en hauteur lui permet d'échapper aux prédateurs et de se réchauffer au soleil durant l'hiver. Par contre, non frileux, il est plutôt sensible à la chaleur l'été et s'abrite dans les cimes des arbres à la recherche d'un peu d'ombre...

    Il se nourrit la nuit ; le jour on peut l'observer dormir dans une position bizarre : allongé sur une branche, les pattes pendant dans le vide. ⇓

     

     

    Reproduction

    Pour marquer son territoire, le petit panda a des glandes anales. Il émet des gazouillis comme un oiseau afin de communiquer et ainsi, séduire une éventuelle partenaire, durant la période des amours, de janvier à mars. Après une gestation de 130 jours, la femelle met bas 1 à 4 petits, qu'elle va élever seule. Les petits naissent avec du poil beige (qui deviendra roux au bout de 3 mois) et ne mesurent que 6 centimètres pour un poids d'environ 110 grammes ! Ils naissent aveugles et leurs yeux curieux s'ouvrent le 18e jour. Après 90 jours auprès de leur mère, ils commencent à chasser seuls et sont complètement sevrés après 5 mois...

     

     

    En voie d'extinction

    Aujourd’hui, moins de 10 000 pandas roux vivent en milieu naturel. D'après des scientifiques, dans 30 ans, cette population aura encore diminué de 10%. Déjà, en Chine, cette espèce a perdu près de 40% de ses effectifs durant les 50 dernières années. Il figure parmi les 100 mammifères les plus menacés.

    Le panda roux est menacé directement par les humains : ceux qui détruisent la forêt, son habitat et ceux qui braconne pour sa fourrure. Parfois, on offre aux mariés une toque de sa fourrure, considérée comme porte-bonheur. En plus, sa principale nourriture, le bambou, met du temps à pousser, ne facilitant pas la survie de l'espèce.

    Heureusement, le panda roux est protégé par des lois internationales et nationales ; classé par l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) en temps que « Vulnérable », il figure aussi dans l'Annexe I de la Convention de Washington sur le commerce de la faune et de la flore menacées.

     

     

    Incroyable mais vrai !

    - Lorsque le panda roux descend d’un arbre, il le fait la tête la première, ce qui se fait rarement chez les mammifères.

    - Le petit panda a été choisi comme emblème national par le Sikkim.

    - C’est également la mascotte du navigateur Web «Firefox».

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique