• MAI : l'orang-outan

    A la poursuite de notre cousin éloigné ...

    L'ORANG-OUTAN

     

    MAI : l'orang-outan

     

    Sa famille 

    Il existe deux espèces : celle de Bornéo et celle de Sumatra ; elles se ressemblent pour leurs habitudes de vie, on les distingue surtout à leur pelage... A Bornéo, les singes ont un pelage roux, plus foncé que leurs compagnons de Sumatra qui ont un pelage très orangé. Pour les détails, le visage de l'orang-outan de Bornéo est très arrondi, contrairement à celui de Sumatra qui est très allongé. Des scientifiques ont fait des recherches sur le nombre d'orangs-outans et il n'y aurait plus que 300 populations, dont 3 sous-espèces... :  

    • Pongo pygmaeus wurmbii : c'est la sous-espèce la plus grande, elle vit au sud de l'île de Bornéo.
    • Pongo pygmaeus morio : c'est la plus petite des sous-espèces, et elle est répartie plutôt à Sabah et dans le Kalimantan de l'Est.
    • Pongo pygmaeus pygmaeus : elle vit dans le Kalimantan occidental et dans la région du Sarawak.

     

     

    A quoi ressemble t-il ?

    Une caractéristique des Pongidés : il n'a pas de queue. Avec son corps massif, son ventre "en relief", c'est un singe anthropoïde aux joues charnues et dont les très longs bras d'environ 2 m lui servent à passer d'une branche à l'autre. Il a une tête allongée et des yeux petits et rapprochés. Son museau forme une bosse car il est avancé par apport au reste de sa tête. D'un roux flamboyant, son pelage est clairsemé sur le ventre mais est plutôt épais et long sur le reste du corps, ce qui lui donne un manteau imperméable.

     

    INFO +

    L'orang-outan possède des jambes courtes, donc faibles, ne pouvant soutenir longtemps le singe debout. Voilà pourquoi il ne marche pas comme nous, les humains ! Mais ses pieds larges et plats ainsi que son pouce lui permet un équilibre (trop) facile sur les branches !

     

    Solitaire

     Il vit isolé ou en petits groupes et passe son temps accroché à une branche. Il est moins connu que les autres singes car très discret. C'est aussi le seul singe vivant en Asie (les autres sont en Afrique).

     

    Le saviez-vous ?

    Seul pongidé à vivre quasi-exclusivement dans les arbres, l'orang-outan est un arboricole frugivore avec un cerveau développé. Comme l'homme, l'orang-outan se sert de ses mains pour préparer la nourriture en enlevant la peau des fruits. D'ailleurs, son nom vient du malais et veut dire "homme de la forêt". Même si de tous les singes, l'orang-outan est le plus éloigné de l'homme, ses gestes troublants nous semblent très humains...

    Comme nous, lors d'une pluie, l'orang-outan s'abrite sous une feuille...qui ressemble fort à notre parapluie !

     

    Incroyable, mais est-ce vrai ?

    Sujet de nombreuses légendes, l'orang-outan saurait parler mais se tairait par sagesse pour ne pas travailler, selon les japonais ; mais selon d'autres tribus, serait aussi un humain changé en animal suite à un sacrilège...

     

    Reproduction

    Les orangs-outans se reproduisent toute l'année. Ils construisent leur nid rapidement avec des branches, des lianes et le recouvrent d'un toit de protection ! Une femelle, après une gestation de 275 jours, peut avoir 3 ou 4petits pendant sa période de fertilité. Après leur naissance, les petits s'accrochent au poil de leur mère et la lâchent rarement !

     

    En danger !

     L'orang-outan est victime du braconnage, de la déforestation et des trafics : il est vulnérable. Il y a un siècle, 230 000 orangs-outans vivaient dans l'harmonie. Maintenant, à cause de l'homme, il n'en reste plus qu'environ 45 000.

    Pourtant, il a toujours été chassé, il a toujours survécu pendant 40 000 ans. Tout ça, sans extinction, sans baisse de sa population... Même si avec l'arrivée du peuple Dayak, il a été beaucoup plus chassé (car considéré comme un met de choix, ainsi qu'ayant des substances pouvant servir à la médecine), sa population n'a pas été mise en péril. 

    L'extinction progressive est un problème récent. Il est dû à la chasse inhumaine des orangs-outans, qui est considéré comme un "superbe objet de déco" pour enrichir les musées ou des collections de particuliers. Il est aussi capturé comme étant un animal de compagnie.

    En plus, la déforestation ne lui est pas favorable car il n'a plus d'habitat. Sa petite maison est remplacée par des plantations d'huile de palme (cultivée pour le Nutella®, par exemple). Ces millions d'hectares envolés, l'orang-outan ne trouve plus assez de nourriture et tente parfois de s'aventurer dans les plantations à ses risques et périls...

     

    Pour les protéger

    Il faudrait :

    • étendre la superficie des zones protégées + en créer des nouvelles.
    • créer des "couloirs verts" entre les différentes aires de vie des orangs-outans car s'ils sont isolés, il y a un risque de mort quand un orang-outan passe d'un territoire à l'autre.

     

     

    Île de Bornéo

    Là-bas, il fait 20° C la nuit, 30° C le jour et les arbres sont toujours verts. C'est une vaste zone forestière qu'il faut protéger pour sauver sa biodiversité ! La déforestation la détruit de plus en plus...

    80 % de la forêt déboisé, parti en fumée ces 80 dernières années.

       URGENCE !!!

    Le peuple de Dayak est aussi touché, pourtant c'est un peuple respectant et protégeant la forêt, car il en est dépendant ! Respecter ce peuple indigène est le secret de la conservation de la nature.

    Aussi pour conserver cette forêt, comme nous le signale l'association WWF, il suffit de protéger sa conservation pour sauver la biodiversité ainsi que la population variée sur l'île de Bornéo ! Un peu d'efforts...

     

    L'action du WWF

    orang-outan-action

    • Conservation de l'habitat
      « Nous travaillons à la bonne gestion des zones protégées et des paysages forestiers connectés par des couloirs sur les îles de Bornéo et Sumatra. »
       
    • Promotion de l’exploitation forestière et l’agricole durable
      « Notre action dans le cadre de la fabrication de produits de base- incluant les produits forestiers et l’huile de palme – contribue également à la protection et la conservation des habitats majeurs sur les deux îles ainsi qu’à la diminution des conflits entre Homme et singe. »
       
    • Arrêt du commerce d’animaux
      « Le WWF travaille avec TRAFFIC (réseau de surveillance du commerce d’animaux sauvages) à aider les gouvernements dans le renforcement des restrictions sur le commerce d’animaux vivants et de produits issus de l’orang-outan. »

     

     Commerce vraiment interdit ?


     

    TRAFIC !!

    L'enfer d'un orang-outan

    Un petit est acheté 10 € en forêt mais revendu 1000 fois plus cher. Comme toutes les mères n'abandonnent jamais son petit, elles sont tuées.

     

    Pourtant depuis 1975, la CITES (convention internationale) interdit le commerce. Mais malheureusement la déforestation facilite le trafic.

    Dès qu'on arrête un trafiquant, on confisque les orangs-outans trouvés. Ils sont confiés à un centre, où ils vont peu à peu se réhabituer à la vie sauvage, avant d'être relâchés sur un site protégé. Si un petit a été séparé de sa mère entre 18 et 24 mois, il a déjà appris beaucoup de choses donc il est relâché rapidement... Mais malheureusement, parfois un petit est arraché très jeune à sa mère et il faut tout lui apprendre, même grimper aux arbres ! Cet apprentissage peut durer 2 ans.

    Un orang-outan capturé ne retrouvera jamais sa famille.

    Un orang-outan qui a été aux mains des trafiquants est réintroduit dans une autre zone que les orangs-outans sauvages pour éviter que les espèces sauvages soient contaminées avec des virus des orangs-outans réintroduits (contractés chez les humains qui les ont soignés).

     Beaucoup d'associations font leur possible pour protéger ce bel animal, mais malheureusement, elles ne sont pas assez nombreuses... Nous avons besoin de votre aide, vous pouvez accomplir plus de choses que vous ne le pensez...

     

    Ensemble,

    PROTEGEONS

    L'ORANG-OUTAN !

     

    « AVRIL : le petit hérisson d'EuropeVols d'animaux dans les zoos »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 18 Mai 2015 à 21:21

    Article très intéressant et complet ! Bravo ^^

    2
    Mardi 19 Mai 2015 à 09:56
    Merci :D
    3
    Mardi 19 Mai 2015 à 10:28

    Très bon choix pour le mois de mai!!

    ho, les pauvres et dire qu'ils deviennent des animaux de compagnie!!

    Très bon article!! ❤️ 

    4
    Mardi 19 Mai 2015 à 13:02
    Mercii :)
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :